C’est quoi ?                      

C’est un lieu qui accueille tout enfant en situation de souffrance psychique liée à des conflits internes, des difficultés personnelles ou relationnelles.

C’est un espace créatif où il peut s’exprimer librement à travers la médiation artistique : peinture, dessin, collage, modelage, écriture… dans un cadre favorable à l’extériorisation de son ressenti émotionnel. L'art-thérapeute accompagne l'enfant dans sa démarche créative. La dimension thérapeutique se joue dans cette relation.

Le cadre théorique et matériel donne à l’enfant les moyens nécessaires et suffisants pour s’exprimer librement ; dans un climat sécurisant et ludique, l’enfant renoue avec sa créativité primaire.

Par sa disponibilité psychique et sa neutralité bienveillante, l’art-thérapeute suscite le réveil de l’imaginaire mais il n’y a pas d’attente de résultat ni de jugement sur l’objet produit. Ce qui importe, c’est la mise en chantier de l’enfant  dans l’exploration et la manipulation de la matière artistique.

Le processus créatif a un effet sur le psychisme de l’enfant : les solutions que l’enfant met en place pour résoudre ses difficultés techniques provoquent en lui des déplacements internes favorables à la résolution de ses difficultés.

En créant, l’enfant devient acteur de sa vie. Il apprend à faire avec ses limites et celles de la matière ; il retrouve de la souplesse psychique en s’adaptant  à la réalité et découvre ses capacités  à s’exprimer de manière poétique et inventive. 

Pour qui ?

Cet atelier s'adresse à l’enfant en âge scolaire (de la maternelle  au collège) en situation psycho-affective douloureuse qu’il s’agisse de :

  1. Souffrances scolaires : phobie ou hyper-investissement, difficulté à entrer dans les apprentissages, manifestations d’hyperactivité qui troublent sa capacité de concentration.
  2. États d’angoisse, de stress ou de manque de confiance qui inhibent ou perturbent sa vie quotidienne.
  3. Difficultés relationnelles du fait d’un handicap mental ou physique, d’une psychopathologie qui isolent l’enfant ou entravent sa vie sociale.

Pour quoi faire ?

L’activité avec le médium artistique procure une détente physique et psychique à l’enfant qui s’engage tout entier dans la création: corps et esprit sont sollicités et mis au travail dans la production d’un objet. Cet objet n’a pas de vocation esthétique, il est lieu de déplacement de la souffrance et outil de communication entre l’enfant et l’art-thérapeute. De ce fait, il tendra vers l’éphémère.

L’expression créatrice relâche les tensions internes par la mise en forme puis mise en mots des ressentis émotionnels. Extériorisés dans l’objet, ils sont symbolisés et peuvent être communiqués. C’est ce travail de symbolisation qui libère l’enfant de ses affects douloureux et lui permet de se construire en tant que sujet unique et différentié.

Sans pression extérieure, l’enfant retrouve le plaisir de faire à son rythme et librement. L’art-thérapeute s’ajuste à son tempo et lui procure un espace disponible à son expression authentique. Progressivement, il reprend confiance en lui et découvre souvent des capacités ignorées.

L’atelier est aussi lieu de partage et de rencontre entre les enfants lorsque la séance se fait en petit groupe. La production individuelle ou commune est prétexte à échanger en toute liberté et dans le respect de l’autre. C’est alors l’occasion pour l’enfant de tisser des liens relationnels.

Comment ?

Après un entretien préliminaire qui permet une rencontre entre l’art-thérapeute et l’enfant accompagné d’un parent, le travail art-thérapeutique est mis en place selon des modalités de séances adaptées à l’enfant.